NOUVELLES
18/03/2016 07:20 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

Le CIO accueille bien la «déclaration ferme» du président Vladimir Poutine

LAUSANNE, Suisse — Le Comité international olympique (CIO) a bien accueilli la «déclaration ferme» du président russe Vladimir Poutine réclamant des mesures plus sévères pour lutter contre le dopage dans le pays.

Lors d'une réunion du cabinet mercredi, Poutine a prôné des lois antidopage plus strictes et une plus grande coopération avec le CIO et l'Agence mondiale antidopage à la suite du scandale qui a conduit à la suspension de l'athlétisme russe sur la scène internationale.

M. Poutine a également critiqué les responsables sportifs russes pour la série de contrôles positifs au meldonium, une substance récemment inscrite sur la liste des produits prohibés, en disant qu'ils avaient été lents à réagir. Et il les a avertis de ne pas «promouvoir une théorie du complot» pour se décharger de toute responsabilité.

Le CIO a révélé que «c'est une déclaration ferme qui démontre un engagement clair des autorités russes pour résoudre ce problème.»

Le CIO a ajouté: «Nous espérons que cela facilitera les discussions avec l'AMA et l'IAAF afin de protéger les athlètes qui n'ont rien à se reprocher.»