NOUVELLES
18/03/2016 05:49 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

La Suisse championne devant son public

La formation suisse de ski alpin s'est adjugé le titre par équipe des finales de la Coupe du monde de Saint-Moritz, vendredi. Pour ce faire, elle a triomphé de l'Allemagne au chrono cumulatif.

Les deux nations finalistes ont été départagées au temps puisque chacune d'elles avait préalablement remporté deux de leurs quatre confrontations. La Suisse a devancé son rival par quatre centièmes de seconde.

La Suède a quant à elle défait la France par une marque de 3-1 dans le duel pour la 3e place.

L'équipe canadienne, formée de Kevin Drury, Marie-Michèle Gagnon, Louis-Pierre Hélie et Erin Mielzynski, a abouti au 9e et dernier rang en compagnie de la République tchèque et de la Slovénie.

Au programme des Championnats du monde de ski alpin depuis 2011, cette épreuve met aux prises des formations composées de deux hommes et de deux femmes. Les duels se déroulent sur un tracé parallèle du type slalom.

Cette compétition par équipe aura d'ailleurs droit à son baptême du feu olympique à Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018.

Les finales de la Coupe du monde se poursuivront samedi et dimanche avec la présentation des slalom et slalom géant. Le seul globe de cristal encore en jeu est celui du slalom géant chez les dames, qui se décidera entre l'Autrichienne Eva-Maria Brem et l'Allemande Viktoria Rebensburg.

La Suisse Lara Gut et l'Autrichien Marcel Hirscher ont mérité les titres du classement général.