NOUVELLES
18/03/2016 09:05 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

L'Espagne ne répond toujours pas aux normes de l'Agence mondiale antidopage

MADRID — L'Espagne dit avoir été incapable de rencontrer la date butoir de vendredi imposée par l'Agence mondiale antidopage (AMA) afin de se conformer aux règles de l'organisme, mais elle espère éviter de lourdes sanctions.

L'Agence antidopage espagnole n'a pas été en mesure d'apporter toutes les modifications requises par l'AMA puisque le pays n'a toujours pas formé un nouveau gouvernement à la suite des élections tenues en 2015.

Le code antidopage espagnol est inscrit dans les lois du pays. Des changements aux règles doivent donc être effectués par parlement, ce qui sera vraisemblablement impossible tant que l'impasse politique perdurera.

L'Espagne fait partie des pays jugés non conformes par l'AMA dans une liste émise en novembre.

L'agence espagnole dit avoir été en constante communication avec l'AMA afin d'expliquer la situation et espère que l'organisme international sera indulgent au moment de rendre sa décision.