NOUVELLES
18/03/2016 06:37 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

L'aviation russe mène "20-25" raids aériens par jour en soutien de l'armée syrienne à Palmyre (Moscou)

Les avions militaires russes mènent 20 à 25 raids aériens par jour pour soutenir l'armée syrienne dans son offensive pour "libérer" des jihadistes de l'Etat islamique la cité antique de Palmyre, au centre de la Syrie, a indiqué vendredi le ministère russe de la Défense.

"Ces derniers temps, les forces armées et patriotiques du gouvernement (syrien), soutenues par l'aviation russe, mènent une opération d'envergure pour libérer la ville de Palmyre. En moyenne, les avions russes mènent 20 à 25 raids aériens par jour", a annoncé lors d'une conférence de presse le général Sergueï Roudskoï, un haut responsable de l'état-major de l'armée russe.

Jeudi, le président russe Vladimir Poutine avait précisé que des "combats féroces" avaient lieu autour de Palmyre, où l'armée russe a mené mardi des frappes aériennes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'organisation Etat islamique (EI), qui a conquis la cité antique en mai 2015, a affirmé dans une vidéo avoir tué mercredi et jeudi cinq soldats russes, dont un conseiller militaire "autour de Palmyre".

Le ministère russe de la Défense n'était pas joignable dans l'immédiat pour réagir à ces affirmations de l'EI.

La Russie, allié du régime de Bachar al-Assad qui combat rebelles et jihadistes, a annoncé lundi un retrait partiel de ses forces de Syrie, plus de cinq mois après le début de son engagement militaire dans le pays.

Moscou avait néanmoins prévenu qu'elle poursuivrait ses frappes contre des "objectifs terroristes", même si Vladimir Poutine a estimé que la tâche de ses forces armées en Syrie a été "globalement accomplie".

or-all/kat/pjl