NOUVELLES
18/03/2016 08:55 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

Italie - L'AC Milan discute avec de nouveaux investisseurs potentiels

Le groupe Fininvest, propriété de Silvio Berlusconi, a confirmé vendredi des discussions en cours avec des investisseurs autres que l'homme d'affaires thaïlandais Bee Taechaubol pour la cession d'une part minoritaire de l'AC Milan.

Le communiqué de Fininvest intervient en réponse à des articles de presse faisant état vendredi de la possible cession de plus de 50% des parts du club à des investisseurs chinois. Dans le cadre de cette opération, évoquée par le quotidien La Reppublica, le club serait évalué autour de 600 millions d'euros.

"La Fininvest se voit contrainte de répéter une fois de plus que, comme cela a déjà été communiqué par le passé, parallèlement aux discussions encore en cours avec M. Taechaubol, des manifestations d'intérêt pour des parts du club ont été signifiées par d'autres potentiels investisseurs", écrit la Fininvest.

"Avec certains d'entre eux, des contacts sont en cours, à un stade préliminaire. Il n'a jamais été question de céder une part majoritaire du club, et la valeur totale du club telle qu'elle est discutée est en ligne avec les propositions de M. Bee", ajoute le groupe.

En juin dernier, Silvio Berlusconi avait accepté de vendre 48% des parts de l'AC Milan à un groupe d'investisseurs conduit par M. Bee, en échange de 480 millions d'euros, soit une valeur totale d'un milliard d'euros pour le club lombard.

Depuis cette date, les discussions se poursuivent et la date limite de négociation a été repoussée à plusieurs reprises.

Absent de la scène européenne depuis deux saisons, l'AC Milan n'est actuellement que sixième du championnat d'Italie.

Il y a deux semaines, le quotidien sportif Gazzetta della Sport avait publié les résultats financiers des clubs de Serie A pour la saison 2014-2015. L'AC Milan accusait des pertes de 91 millions d'euros.

stt/jlv/jcp