NOUVELLES
18/03/2016 10:46 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

Il n'y a pas eu de frappes russes en Syrie cette semaine (armée américaine)

L'aviation russe n'a pas mené de frappes aériennes en Syrie cette semaine, a déclaré vendredi un porte-parole militaire américain, alors que les autorités russes affirment toujours de leur côté mener "20 à 25" raids aériens par jour.

"Nous n'avons vu aucun appareil russe mener des frappes en Syrie dans la semaine qui vient de s'écouler", a déclaré vendredi le colonel Patrick Ryder, porte-parole du commandement des forces américaines au Moyen-Orient (Centcom).

Les forces russes ont mené des attaques dans la région de Palmyre pour soutenir une offensive des forces de Bachar al-Assad contre les jihadistes, mais il s'agissait de tirs "d'artillerie", et non de bombardements d'avions de combat, a estimé le colonel Ryder.

La Russie a annoncé lundi un retrait partiel de ses forces de Syrie, plus de cinq mois après le début de son engagement militaire dans le pays.

Moscou a néanmoins prévenu qu'elle poursuivrait ses frappes contre des "objectifs terroristes".

Selon le porte-parole américain, "la majorité des avions de combat" que Moscou avait déployés en Syrie "ont quitté" le pays.

Les Russes ont toujours en Syrie "des hélicoptères et des avions de transport", a-t-il ajouté.

Et "jusqu'à maintenant nous n'avons pas vu beaucoup de mouvement du côté des troupes au sol", a-t-il indiqué.

Outre une cinquantaine d'avions de combat, la Russie avait déployé plus de 4.000 soldats en Syrie et de l'artillerie, selon les estimations du Pentagone. Elle avait aussi déployé une trentaine d'hélicoptères de combat et des chars T-90.

Vendredi, le ministère de la Défense russe a affirmé que les avions militaires russes menaient en moyenne "20 à 25 raids aériens par jour" pour aider les forces de Bachar al-Assad a reprendre la cité antique de Palmyre.

lby/bdx