NOUVELLES
18/03/2016 06:00 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

GB: mandats d'arrêt européens pour cinq ancien banquiers dans l'affaire de l'Euribor

Les autorités britanniques ont émis des mandats d'arrêts européens pour obtenir la comparution de cinq ex-employés de banque, actuellement en Allemagne et en France, au futur procès des manipulations supposées du taux interbancaire Euribor.

Ces mandats sont dans les mains des autorités allemandes et françaises, a précisé une porte-parole de l'office britannique de lutte contre la grande délinquance financière (SFO).

Les personnes visées sont quatre anciens de l'établissement allemand Deutsche Bank (Andreas Hauschild, Joerg Vogt, Ardalan Gharagozlou et Kai-Uwe Kappauf) et un ex-financier de la Société Générale (Stéphane Esper), qui étaient restés dans leur pays d'origine plutôt que de venir à Londres en janvier pour une audience préliminaire destinée à les inculper formellement.

"Stéphane Esper va évidemment contester en France" ce mandat d'arrêt, a indiqué à l'AFP son avocat, François de Casto.

Six autres banquiers s'étaient présentés en janvier devant un tribunal londonien qui avait fixé à septembre 2017 l'ouverture de leur procès.

L'Euribor (pour Euro interbank offered rate) est l'équivalent en euro du Libor (London interbank offered rate), un taux qui sert de référence pour le monde de la finance et dont le nom est devenu célèbre à la suite d'un scandale ayant éclaté en 2012.

Il est apparu que des employés de grands établissements financiers avaient tenté de manipuler ces taux, une affaire qui a entraîné le versement de l'équivalent de milliards d'euros d'amendes pour de grandes banques ainsi que plusieurs procès, dont certains doivent encore s'ouvrir.

jmi/pn/pjl

CITIGROUP

DEUTSCHE BANK

UBS GROUP AG

SOCIETE GENERALE