NOUVELLES
18/03/2016 02:07 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

Fête de l'ambre à Gdansk où la Chine fait décupler les prix

Une foule d'acheteurs chinois a envahi les stands de la 23e Foire internationale de l'ambre à Gdansk (nord), la plus grande au monde, où l'ambiance est chauffée par la montée des prix, multipliés par dix en huit ans.

"En Chine, c'est de la folie ce qui se passe autour de l'ambre. C'est parce qu'elle a de grandes significations culturelles, religieuses et médicales. La demande d'ambre en Chine est tellement forte que son prix a atteint des niveaux records", dit à l'AFP Ewa Rachon, la directrice de la foire Amberif qui dure jusqu'à samedi dans le grand port polonais, avec près de cinq cents exposants et plus de six mille visiteurs.

"Entre 2008 et aujourd'hui, il a été multiplié à peu près par dix", précise-t-elle.

En fait, ce prix dépend de nombreux critères, dont la couleur, "mais en général, le prix d'un kilo d'ambre brute représente plusieurs milliers d'euros", précise Michal Kosior, vice-président de l'Association internationale de marchands d'ambre dont le siège se trouve à Gdansk.

La Chine a récemment dépassé les Etats-Unis pour devenir le plus grand consommateur mondial de cette résine fossilisée que l'on trouve sur les côtes russes, lituaniennes et polonaises de la mer Baltique, mais aussi au fond des terres en Pologne et en Ukraine.

"Depuis dix ans, les Chinois aiment de plus en plus les produits à base d'ambre. (...) L'ambre fait partie de notre culture et elle porte chance", dit un marchand chinois Wang Hao.

L'ambre sert surtout à fabriquer bijoux, figurines ou boîtes sculptées. Les Chinois lui trouvent aussi des applications pratiques dans la vie quotidienne.

"Lorsqu'un enfant ou un bébé n'arrive pas à dormir la nuit, on leur donne un médicament à base d'ambre et c'est très efficace", soutient Zhang Zhiping Zhang, 30 ans. "Un collier d'ambre, c'est bon pour la santé et pour le sommeil", ajoute-t-il, "tout comme du savon et du shampooing à l'ambre".

Le jeune homme a ouvert il y a un an un magasin d'ambre en Chine et déclare avoir déjà entre 500 et 1.000 clients, dont le nombre augmente régulièrement. "Il y a cinq ans, c'est la couleur jaune qui était prisée, maintenant cela change en faveur de la blanche", raconte-t-il.

La popularité de l'ambre pourrait avoir aussi une origine religieuse, pense Zhang: Bouddha est souvent représenté en train de jouer avec des boules d'ambre.

dam-via/bo/alc