NOUVELLES
18/03/2016 01:02 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Espagne/30e journée: Barça et Real répètent en vue du clasico

Ultime répétition avant le clasico: le trio virtuose "MSN" (Messi-Suarez-Neymar) espère poursuivre son récital avec le FC Barcelone dimanche à Villarreal pour la 30e journée du Championnat d'Espagne, tandis que le Real Madrid va devoir mieux accorder ses violons contre Séville.

. Villarreal-Barça: traquenard pour les artistes

Qui arrêtera Lionel Messi, Luis Suarez et Neymar? Un but chacun contre Arsenal mercredi (3-1) et voilà le Barça en quarts de finale de la Ligue des champions, toujours en lice pour reproduire son incroyable triplé Liga-Coupe-C1 de 2015.

"Ils ont deux ou trois joueurs qui transforment la vie normale en art", a résumé Arsène Wenger, entraîneur d'Arsenal, après ce nouveau festival des trois ténors sud-américains.

Jeudi, Messi a entonné l'air de la modestie: "Nous essayons d'apporter le meilleur à l'équipe, d'aider offensivement et défensivement, mais je ne pense pas que l'équipe dépende de nous", a-t-il tempéré.

Il n'empêche: au diapason de son "trident", Barcelone n'a plus perdu depuis cinq mois toutes compétitions confondues et reste sur 38 matchs sans défaite d'affilée, une série inédite en Espagne que le club blaugrana ne cesse d'améliorer.

Solides leaders de la Liga (75 pts), les Catalans semblent proprement injouables à l'approche du clasico de Liga contre le Real Madrid, prévu le 2 avril pour la 31e journée. Ils ont en outre reçu jeudi le renfort du milieu offensif brésilien Rafinha, de retour après six mois de blessure.

Mais attention à ne pas déchanter auparavant à Villarreal! Le "sous-marin jaune" (4e, 53 pts) reste certes sur deux défaites consécutives en Liga mais sa solidité défensive en fait un adversaire dangereux dimanche au stade Madrigal (15h00 GMT).

Et la menace jaune concerne aussi les cartons: si Suarez était à nouveau averti dimanche, il serait automatiquement suspendu pour le clasico...

. Real-Séville: Zidane ne veut plus de couacs

Maintenant, fini de rire: chef d'orchestre du Real Madrid depuis deux mois et demi, l'entraîneur Zinédine Zidane a vu se dissiper l'état de grâce qui avait accompagné son arrivée.

Les matchs couperets arrivent, en particulier le clasico et les quarts de finale de la C1 (5-6 et 12-13 avril), et le Français ne peut pas être satisfait des prestations récentes de son équipe.

"En jouant de cette manière, nous n'irons nulle part", a reconnu Zidane après une victoire étriquée le week-end dernier à Las Palmas (2-1).

Toute cette semaine, la presse madrilène a donc décrit le technicien français en père fouettard, désireux de remobiliser ses joueurs avant la réception de Séville dimanche (19h30 GMT).

Evidemment, le Real est concentré sur la Ligue des champions et semble n'avoir plus grand-chose à espérer en Liga (3e, 63 pts). Mais pas question pour la "Maison blanche", déjà reléguée à 12 longueurs du Barça, de ressortir du clasico avec un gouffre de 15 à 18 points de retard sur son éternel rival!

Contre Séville, il faudra donc faire mieux, beaucoup mieux, avec peut-être le renfort de l'attaquant français Karim Benzema, qui a repris l'entraînement mercredi après trois semaines d'absence. Ce sera en revanche sans Sergio Ramos et Pepe, suspendus, ce qui donne l'opportunité au défenseur français Raphaël Varane de retrouver du temps de jeu.

. Gijon-Atletico: pas de blague avant l'entracte!

L'Atletico, également qualifié pour les quarts de la C1, a dû davantage batailler que le duo Barça-Real, s'imposant seulement aux tirs au but mardi contre le PSV Eindhoven (0-0, 0-0 a.p., 8 t.a.b. à 7).

Cette débauche d'énergie pourrait peser sur les organismes. Mais même privé de l'indispensable défenseur Diego Godin (cuisse), l'"Atleti" (2e, 67 pts) ne peut pas se relâcher s'il veut suivre le rythme infernal du Barça en tête.

La victoire est donc obligatoire à Gijon (19e, 24 pts) samedi après-midi (15h00 GMT), avant une coupure internationale la semaine prochaine qui devrait faire du bien aux "Colchoneros".

Le programme (en heures GMT)

Vendredi:

(19h30) Getafe - Eibar

Samedi:

(15h00) Sporting Gijon - Atletico Madrid

(17h15) Real Sociedad - Las Palmas

Grenade - Rayo Vallecano

(19h30) Deportivo La Corogne - Levante

(21h05) Betis Séville - Malaga

Dimanche:

(11h00) Espanyol Barcelone - Athletic Bilbao

(15h00) Villarreal - FC Barcelone

(17h15) Valence - Celta Vigo

(19h30) Real Madrid - Séville FC

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. FC Barcelone 75 29 24 3 2 84 22 62

2. Atletico Madrid 67 29 21 4 4 45 12 33

3. Real Madrid 63 29 19 6 4 83 28 55

4. Villarreal 53 29 15 8 6 35 23 12

5. FC Séville 48 29 13 9 7 43 31 12

6. Athletic Bilbao 47 29 14 5 10 47 37 10

7. Celta Vigo 45 29 13 6 10 41 51 -10

8. Eibar 37 29 10 7 12 41 41 0

9. Malaga 36 29 9 9 11 28 28 0

10. Real Sociedad 35 29 9 8 12 37 40 -3

11. Valence CF 34 29 8 10 11 33 34 -1

12. Betis Séville 34 29 8 10 11 27 39 -12

13. Deportivo La Corogne 33 29 6 15 8 37 42 -5

14. Espanyol Barcelone 32 29 9 5 15 29 55 -26

15. Las Palmas 30 29 8 6 15 31 42 -11

16. Rayo Vallecano 27 29 6 9 14 39 61 -22

17. Grenade 27 29 7 6 16 30 54 -24

18. Getafe 27 29 7 6 16 27 51 -24

19. Sporting Gijon 24 29 6 6 17 30 51 -21

20. Levante 24 29 6 6 17 27 52 -25

jed/ig