NOUVELLES
17/03/2016 12:39 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Water-polo: Le Canada jouera ses dernières cartes pour se qualifier pour les JO

MONTRÉAL — L'équipe de water-polo féminin qui représentera le Canada au tournoi de qualifications olympiques de 2016 qui se déroulera du 21 au 28 mars à Gouda, aux Pays-Bas, sera composée de sept joueuses issues du Québec.

Parmi elles se trouvent la capitaine de l'équipe, Krystina Alogbo, Dominique Perrault, et Christine Robinson, la seule à avoir déjà représenté le Canada aux Jeux olympiques de 2004. Il y a aussi plusieurs joueuses de la relève, dont les Montréalaises Axelle Crevier, qui n'est âgée que de 18 ans, et Hanna Yelizarova, 22 ans. 

Ce sera la dernière chance qu'aura la formation canadienne de se qualifier pour les JO de Rio, en août.

Le tournoi de qualifications se mettra en branle avec une ronde préliminaire intergroupe étalée sur cinq jours. Le Canada affrontera l'Afrique du Sud, les États-Unis, la Grèce, le Japon et l'Espagne. Les matchs croisés en quarts de finale détermineront ensuite les quatre pays qui seront représentés à Rio.

Les Canadiennes avaient échoué dans leur tentative de se qualifier pour les JO lors des Jeux panaméricains de Toronto en juillet dernier, après avoir subi une défaite sans appel de 13-4 contre les États-Unis en finale. Puis, en septembre, l'entraîneuse-chef, Johanne Bégin, a remis sa démission en citant des raisons personnelles.

Bégin, une Olympienne qui a également agi à titre d'adjointe au sein de l'équipe canadienne de water-polo féminin entre 2012 et 2014, a été remplacée par les entraîneurs montréalais David Paradelo et Justin Oliveira. Ces derniers dirigeront l'équipe à Gouda. 

L'équipe féminine canadienne espère participer à ses troisièmes Jeux olympiques, après ceux d'Athènes en 2004 et ceux de Sydney en 2000.