Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Voici les points saillants du budget 2016-2017 du ministre Carlos Leitao

Voici les points saillants du budget 2016-2017 déposé jeudi par le ministre des Finances, Carlos Leitao:

- Québec présente un budget 2016-2017 équilibré, sans hausses de taxes ni d'impôts.

- Les dépenses gouvernementales sont en hausse, passant de 1,7 pour cent de croissance, en 2015-2016, à 2,7 pour cent, en 2016-2017. Le financement supplémentaire du réseau de l'éducation passe de 0,9 pour cent cette année à 3 pour cent l'an prochain. La croissance du budget consacré à la santé sera plus modeste, à 2,4 pour cent, soit bien en deçà de l'augmentation annuelle des coûts de système.

- Le réinvestissement en éducation, notamment pour la prévention du décrochage scolaire, atteint 500 millions $ répartis sur trois ans. On embauchera du personnel spécialisé pour les élèves en difficulté, particulièrement en milieu défavorisé. Une somme de 150 millions $, répartie sur trois ans, est réservée à cette fin.

- La taxe santé devait être éliminée progressivement à compter de l'an prochain, mais le gouvernement devance d'un an ce projet. Elle sera totalement abolie en 2018. Pour la majorité des citoyens, l'économie sera cependant modeste, soit de 25 $ cette année.

- Le nouveau mode de financement des garderies, modulé en fonction du revenu des parents, a soulevé la controverse. Québec corrige le tir en réduisant de moitié la contribution additionnelle exigée pour le deuxième enfant. Pour un revenu familial de 100 000 $, le tarif quotidien passe de 11,41 $ à 9,36 $. La mesure est rétroactive à 2015.

- Les investissements en infrastructures devraient atteindre 88 milliards $ au cours de la prochaine décennie, dont 9,6 milliards $ cette année. En priorité, les rénovations des écoles primaires et secondaires accapareront 700 millions $ de cette somme.

- Un nouveau crédit d'impôt de 20 pour cent à la rénovation résidentielle "écoresponsable", Rénovert, remplace le précédent, Logirénov.

- Québec anticipe une croissance économique faible, de 1,5 pour cent en 2016, et de 1,6 pour cent en 2017.

- Les revenus anticipés cette année dans les coffres de l'État devraient atteindre 102 milliards $, en hausse de 3 pour cent, tandis que les dépenses consolidées plafonneront à 100 milliards $, en hausse de 2,5 pour cent.

- Québec réoriente 2 milliards $ de ses surplus actuels vers le Fonds des générations pour diminuer la dette du Québec.

Budget Leitao 2016 : les faits saillants

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.