NOUVELLES
17/03/2016 09:42 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

USA: 20 groupes automobiles adoptent le freinage automatique d'urgence

Une vingtaine de grands constructeurs automobiles, dont General Motors, Toyota et Volkswagen, ont accepté d'équiper leurs futurs véhicules d'un système de freinage d'urgence automatique pour réduire le nombre d'accidents, a annoncé jeudi l'agence de sécurité routière américaine (NHTSA).

Les véhicules arrivant sur les routes américaines à compter du 1er septembre 2022 seront tous équipés d'une technologie baptisée AEB (Automated Emergency Braking), selon un communiqué.

Ce système d'aide à la conduite permet d'éviter des accidents en prenant le contrôle de la pédale de frein du conducteur et de minimiser la gravité du choc lorsque la collision est inévitable, affirme la NHTSA.

En effet, le système de freinage d'urgence automatique AEB dispose de capteurs tels des radars, des caméras et lasers qui détectent les mouvements autour du véhicule et peuvent ainsi prévenir le conducteur d'un danger imminent. Il peut enclencher la pédale de frein si le conducteur ne réagit pas rapidement.

Selon l'organisation IIHS, financée par le secteur de l'assurance, en équipant leurs véhicules de la technologie AEB trois ans avant l'entrée en vigueur d'une loi spécifique, les groupes automobiles vont permettre d'éviter 28.000 accidents de la circulation qui auraient pu entraîner 12.000 blessés.

"C'est une victoire pour la sécurité et pour les consommateurs", s'est réjoui Anthony Foxx, le ministre des Transports, cité dans le communiqué.

Les vingt groupes automobiles, représentant 99% des véhicules vendus aux Etats-Unis, qui ont décidé de faire de l'AEB une technologie standard dans leurs véhicules sont: Audi, BMW, FCA US, Ford, GM, Honda, Hyundai, Jaguar Land Rover, Kia, Maserati, Mazda, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Nissan, Porsche, Subaru, Tesla, Toyota, Volkswagen et Volvo.

Cette annonce est le couronnement de mois d'intenses discussions entre les autorités américaines, les assureurs et les constructeurs pour réduire le nombre d'accidents sur les routes, dont 94% relèvent de l'erreur humaine, selon la NHTSA.

En septembre, dix constructeurs s'étaient déjà engagés à adopter des systèmes d'aide à la conduite dont LDW l'alerte de franchissement de ligne et le maintien de trajectoire afin de ralentir le véhicule.

lo/chr/bdx

VOLVO AB

FUJI HEAVY INDUSTRIES

NISSAN MOTOR

TOYOTA MOTOR

GENERAL MOTORS

FORD MOTOR

KIA MOTORS

HYUNDAI MOTOR

TESLA MOTORS

MAZDA MOTOR

VOLKSWAGEN

FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES