NOUVELLES
17/03/2016 12:39 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Surfacturations au fédéral: l'industrie militaire aurait prévenu Ottawa en 2013

OTTAWA — L'industrie canadienne de la défense soutient qu'elle avait prévenu le gouvernement fédéral il y a plus de deux ans des liens d'affaires parfois tendus entre Ottawa et certains de ses fournisseurs, et de l'urgence de revoir les vieilles politiques d'approvisionnement militaire, qui datent de la guerre froide.

Christyn Cianfarani, présidente de l'Association des industries canadiennes de défense et de sécurité, a indiqué jeudi que son organisation appuyait entièrement les recommandations d'un rapport externe présenté l'automne dernier au nouveau gouvernement libéral. Elle soutient que son association a même collaboré à l'analyse des vérificateurs externes.

La vaste enquête de la firme PricewaterhouseCooper s'est penchée sur les politiques fédérales d'acquisition. Les experts-comptables ont conclu que le système actuel incite finalement les fournisseurs à hausser leurs prix, particulièrement dans le secteur militaire.

Mme Cianfarani soutient que son organisation avait déjà présenté sa propre analyse au gouvernement conservateur en novembre 2013. Ce rapport relatait déjà, selon elle, des relations parfois toxiques entre les entreprises et les fonctionnaires fédéraux.

Par exemple, des fonctionnaires auraient demandé à des entrepreneurs une évaluation de leurs services en 2011, puis auraient passé une commande deux ans plus tard en exigeant les anciens prix.

Selon Mme Cianfarani, le message de l'industrie a pu porter en haut lieu mais il n'a pas suscité de changements concrets en matière de politiques et de procédures.