NOUVELLES
17/03/2016 05:58 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Séries de la LNH: téléspectateurs canadiens recherchés

Gary Bettman souhaite que le public canadien s'intéresse quand même aux séries éliminatoires de la LNH, malgré l'absence quasi assurée des équipes canadiennes.

Le commissaire de la Ligue nationale ignore toutefois quelles seront les conséquences sur les cotes d'écoute.

Pour la première fois en 46 ans, aucun club canadien n'est en voie d'accéder au bal printanier. Signe d'une saison difficile, 7 des 11 dernières positions du classement général sont occupées par les équipes du pays.

Si Bettman avoue que les marchés locaux de télé des équipes engagées dans les séries font toujours le plein de téléspectateurs, il souhaite que tous les amateurs qui aiment le hockey excitant regardent les matchs.

« La moitié des joueurs sont canadiens, donc il est faux de dire que le Canada ne sera pas dans les séries », croit le commissaire au sujet des Jonathan Toews, Drew Doughty, Jamie Benn et Patrice Bergeron, entre autres.

En 2015, environ 800 000 personnes au Québec ont regardé les Blackhawks de Chicago gagner leur troisième Coupe Stanley en six ans.

Au premier tour, ils étaient trois millions devant leur écran (aux réseaux anglais et français) pour l'affrontement Canadien-Sénateurs.

L'an dernier, 5 des 7 formations canadiennes ont accédé aux séries sur les 16 clubs qualifiés. Il se trouve toutefois toujours quelqu'un pour rappeler la statistique qui fait le plus mal au nord de la frontière américaine.

Le Canadien de Montréal est la dernière équipe canadienne à avoir gagné la Coupe Stanley.

C'était en 1993.