Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Il vend du sable et du brouillard de l'Î.-P.-É. en conserve

L'exploitant d'une entreprise touristique de Georgetown, dans l'est de l'Île-du-Prince-Édouard, va bientôt vendre aux touristes du sable et du brouillard de l'Île en conserve.

Perry Gotell, le propriétaire de Tranquility Cove Adventures, affirme répondre à une demande des touristes. « Les gens tiennent à rapporter un souvenir », explique-t-il.

Le sable viendra d'un amoncellement créé à la suite de travaux de dragage. Il n'est pas question, dit-il, de piller les belles plages de sable de l'Île.

En ce qui concerne le brouillard, il a l'intention de se rendre à la côte, les jours brumeux, et de le récolter personnellement.

« Les jours de brouillard, vous me verrez au bout du quai avec [...] mes boîtes [pour récolter le brouillard]. »

— Perry Gotell, Tranquility Cove Adventures

Les boîtes seront petites, précise-t-il avec humour, « parce que nous ne voulons pas, lorsque vous l'ouvrez, que vous vous perdiez dans une pièce ».

Perry Gotell, dont l'entreprise offre des aventures sur l'eau et sur la plage, n'a pas encore fixé définitivement le prix de ses boîtes de sable et de brouillard, mais envisage de les vendre entre 5 et 10 $.

Elles seront proposées aux touristes dès la mi-mai.

Souvenirs vulgaires du Vieux-Montréal

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.