NOUVELLES
17/03/2016 15:50 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Mondiaux-2016 en salle - 60 m: l'inusable Collins vise le titre

Le doyen des Mondiaux-2016 en salle Kim Collins se croit capable à 39 ans de remporter le titre mondial sur 60 m, a-t-il déclaré jeudi à la veille de son entrée en lice à Portland.

"L'an dernier, je suis resté invaincu en salle, cette année, j'ai connu deux petits problèmes, mais je suis ici pour gagner le titre et après, on pourra me poser la question de savoir quand est-ce que j'arrêterai", a expliqué Collins qui représente Saint-Christophe-et-Niévès.

"La beauté d'avoir fait de l'athlétisme aussi longtemps est que le corps se souvient de tout, je n'ai aucun problème en course (...) Je prends soin de mon corps pour être sûr d'être performant", a-t-il ajouté pour expliquer son incroyable longévité.

Collins qui a fait ses débuts sur la scène internationale en 2000 lors des JO de Sydney et participe à ses douzièmes Championnats du monde, en salle et en plein air, aborde le rendez-vous de Portland avec le troisième chrono des engagés (6.51).

"C'est marrant quand les jeunes viennent me voir pour me dire que leurs parents sont fans de moi, mais il va falloir qu'ils me battent pour que j'arrête et pour l'instant, ils ne me battent pas", a-t-il ajouté.

Champion du monde 2003 du 100 m, Collins a décroché deux médailles de bronze sur 60 m lors des Mondiaux en salle, en 2003 et 2008.

"Gagner est l'aspect le plus intéressant de l'athlétisme, j'essaie juste de bondir des starting blocks et de faire une bonne course", a insisté Collins qui fait figure d'outsider, face au grand favori, le Jamaïcain Asafa Powell (6.49 cette saison).

"Je n'ai jamais eu le statut de favori et j'aime ça : je viens, je passe les tours, j'arrive en finale et je monte sur le podium", a-t-il conclu.

rcw/jr/gkg