NOUVELLES
17/03/2016 07:39 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Libye: 4 morts et 187 migrants secourus après l'incendie d'une embarcation

Les garde-côtes et les forces spéciales de la marine libyenne ont secouru jeudi au large de la Libye 187 migrants et découvert quatre corps après un incendie sur une de leurs embarcations, selon l'agence de presse libyenne.

"Le sauvetage s'est déroulé à 6 milles marins au nord de Sabrata (70 km à l'ouest de Tripoli), après des informations faisant état d'un bateau en feu", a indiqué un porte-parole de la marine, le colonel Ayoub Qassem, à l'agence de presse dépendant du gouvernement non reconnu par la communauté internationale et installé à Tripoli.

Un total de 187 migrants, à bord du bateau en feu et d'un autre se trouvant non loin, ont pu être secourus.

"43 personnes souffrant de brûlures ont été immédiatement transportées à l'hôpital de Zawia", une ville à 45 km à l'ouest de Tripoli, a ajouté le colonel.

Il a fait état de quatre morts sud-africains, dont les corps ont été brûlés.

Une enquête a été ouverte pour connaître l'origine de l'incendie.

Parmi les 187 migrants, figurent "64 Soudanais, 30 Marocains, quatre Sud-Africains, trois Nigérians, deux Algériens, un Tunisien et plusieurs Egyptiens dont le nombre n'est pas confirmé (...). Neuf femmes et quatre nourrissons se trouvaient sur les bateaux", a indiqué le colonel Qassem.

Les migrants doivent être remis aux autorités de lutte contre la migration clandestine à Zawia, selon l'agence de presse.

Le chaos régnant en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 profite aux trafiquants d'êtres humains, et des milliers de migrants tentent de rejoindre l'Europe depuis la Libye. Les côtes italiennes ne sont qu'à 300 kilomètres.

Les garde-côtes italiens ont annoncé mercredi que plus de 2.400 migrants avaient été secourus depuis mardi au large de la Libye et que trois corps avaient été récupérés.

Selon le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), quelque 9.500 migrants sont arrivés par la mer en Italie depuis le début de l'année, tandis que plus de 143.000 ont traversé la mer Egée entre la Turquie et la Grèce.

rb/vl