NOUVELLES
17/03/2016 09:48 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Les ventes des grossistes sont restées stables à 57 milliards $ en janvier

OTTAWA — Les ventes des grossistes canadiens sont restées stables à 57 milliards $ en janvier, le premier recul en trois mois des ventes de véhicules automobiles et de leurs pièces ayant contrebalancé les gains dans d'autres secteurs, a indiqué jeudi Statistique Canada.

Les économistes tablaient en moyenne sur une croissance de 0,2 pour cent des ventes, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Exprimées en volumes, les ventes d'ensemble ont diminué de 0,2 pour cent pendant le premier mois de l'année.

Les ventes du sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures ont avancé de 2,6 pour cent à 11,5 milliards $, pendant que celles des véhicules automobiles et de leurs pièces ont abandonné 2,8 pour cent à 11 milliards $.

Le rapport sur les ventes des grossistes faisait suite à la publication, la veille, des statistiques sur les ventes des fabricants canadiens pour le même mois. Certains observateurs avaient vu dans ces chiffres certaines raisons d'être encouragés quant à la cadence de la croissance économique du premier trimestre.

L'agence fédérale dévoilera vendredi les données au sujet des ventes au détail pour le mois de janvier, ainsi que les chiffres sur l'inflation en février.

Six provinces ont vu les ventes de leurs grossistes reculer en janvier, ce qui a été contrebalancé par les gains de la Colombie-Britannique, du Québec et du Manitoba.

Le plus important déclin exprimé en dollars a été observé en Ontario, où les ventes ont cédé 0,5 pour cent à 29,1 milliards $, essentiellement en raison de plus faibles ventes dans le sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces.

En Colombie-Britannique, les ventes ont progressé de 2,8 pour cent à 5,5 milliards $, tandis que celles du Québec ont gagné 1,4 pour cent à 10,4 milliards $.

Les ventes des grossistes du Manitoba ont avancé de 4,6 pour cent à 1,5 milliard $, tandis que celles de l'Île-du-Prince-Édouard ont progressé de 3,8 pour cent à 63 millions $.

Les grossistes de l'Alberta et de la Saskatchewan ont vu leurs ventes diminuer d'un pour cent dans les deux cas, à 6,3 milliards $ et 2,4 milliards $ respectivement.

En Nouvelle-Écosse, les ventes ont reculé de 5,0 pour cent pour se fixer à 821 millions $, tandis qu'au Nouveau-Brunswick, elles ont effacé 0,4 pour cent à 549 millions $.