NOUVELLES
17/03/2016 06:11 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Le secrétaire John Kerry accuse le groupe armé État islamique de génocide

WASHINGTON — Le groupe armé État islamique se rend coupable d'un génocide à l'endroit des chrétiens et autres minorités en Irak et en Syrie, a décrété jeudi le secrétaire d'État américain John Kerry.

Les conclusions de M. Kerry ne contraignent pas les États-Unis à sévir contre les djihadistes.

M. Kerry a déterminé que les chrétiens, les yézidis et les chiites sont victimes d'un génocide et de crimes contre l'humanité aux mains du groupe islamiste.

Plus tôt cette semaine, la Chambre des représentants avait adopté, lors d'un vote à 393 contre 0, une résolution non-contraignante estimant que les atrocités du groupe armé constituent un génocide.

M. Kerry a dit que toute accusation criminelle qui pourrait être déposée contre les djihadistes devra découler d'une enquête internationale indépendante. Il a ajouté que les États-Unis continueront à appuyer les efforts pour récolter des preuves et documenter les atrocités.

Le Congrès américain avait sommé M. Kerry de se prononcer sur la question cette semaine.

Un rapport publié récemment affirme que les djihadistes du groupe armé ont tué plus d'un millier de chrétiens. D'autres ont été kidnappés, violés, torturés, vendus en esclavage ou chassés de chez eux. Des églises ont aussi été détruites.