Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Budget du Québec : le gouvernement Couillard ajuste le tir

Avec son troisième budget, le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, dégage une mince marge de manœuvre qui sert à corriger des erreurs commises au cours des deux dernières années d'austérité. Mais la rigueur demeure dans les cartons du gouvernement qui présente un budget au « fragile » équilibre.

Le premier ministre Philippe Couillard a fait de l'éducation une « priorité nationale ». Chose promise, chose due : les budgets alloués à cette mission essentielle de l'État augmentent de 3 % cette année, soit une hausse de 500 millions de dollars.

Cette petite bouffée d'air donnera un répit au réseau de l'éducation qui avait vu un contrôle très serré de ses dépenses depuis l'élection du Parti libéral.

Ces compressions avaient soulevé l'indignation de la population. Au cours des derniers mois, des milliers de parents et d'enseignants s'étaient mobilisés - en faisant des chaînes humaines, notamment - pour dénoncer cette situation.

Le délabrement de plusieurs écoles de la région de Montréal symbolisait d'ailleurs le désinvestissement de l'État, attisant la grogne de la population.

Plus de détails suivront.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.