NOUVELLES
17/03/2016 13:35 EDT | Actualisé 18/03/2017 01:12 EDT

Brésil : la Bourse de Sao Paulo clôture en hausse de 6,6% en pleine crise politique

La Bourse de Sao Paulo a clôturé jeudi en hausse de 6,6% - la plus forte hausse quotidienne en sept ans, en pleine crise du gouvernement de gauche, après la prise de fonction de l'ex-président Lula comme chef de cabinet de la présidente Dilma Rousseff.

Le principal indicateur Ibovespa a affiché 50.913 points à la clôture, lors d'une journée où les marchés semblent avoir parié sur la fin du gouvernement Rousseff alors que la chambre des députés a donné le coup d'envoi à son processus de destitution.

"Le marché est influencé par la conjoncture politique, surtout présidentielle", a expliqué à l'AFP l'économiste et analyste indépendant Felipe Queiroz, tandis qu'André Leite, de TAG Investimentos, estimait que "le marché célèbre la fin de ce gouvernement".

Le réal s'est apprécié quant à lui de 2,38% face au dollar, coté à 3,65 unités le billet vert.

L'ancien président de gauche du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, a pris jeudi ses fonctions lors d'une cérémonie agitée à Brasilia en pleine tempête politique, la présidente dénonçant "des putschistes".

Dilma Rousseff répondait aux manifestations d'hostilité qui ont débuté mercredi soir devant la présidence à Brasilia et dans plusieurs villes du pays et se poursuivaient jeudi, après des révélations d'écoute judiciaire entre elle et Lula, impliqué dans l'enquête sur le scandale de corruption Petrobras.

A peine intronisé chef de cabinet (quasi Premier ministre), Lula a vu son entrée controversée au gouvernement suspendue provisoirement par un juge de Brasilia.

nr-cdo/fjb