NOUVELLES
17/03/2016 02:17 EDT | Actualisé 17/03/2016 02:17 EDT

Un juge approuve la première demande d'aide à mourir en Ontario

Un juge de l'Ontario a accepté de permettre à un homme en phase terminale de demander l'aide à mourir.

Le juge de la Cour supérieure Paul Perell a donné le feu vert à l'homme après une audience de 30 minutes, jeudi.

La requête n'a reçu aucune opposition de la part des gouvernements fédéral et provincial.

Il s'agit de la première fois en Ontario - et de la troisième au Canada - qu'une personne demande une exemption aux provisions du Code criminel sur le suicide assisté en vertu d'une récente décision de la Cour suprême du Canada. Cette démarche judiciaire n'est pas requise au Québec, qui a adopté sa propre loi, entrée en vigueur en décembre.

L'homme, aujourd'hui âgé de 81 ans, a reçu un diagnostic de lymphome en 2012 et est cloué au lit, aux prises avec d'intolérables douleurs.

Selon ce qu'a entendu la Cour, l'homme choisira probablement de mourir pendant le week-end.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le droit à l'euthanasie à travers le monde Voyez les images