NOUVELLES
16/03/2016 09:08 EDT | Actualisé 16/03/2016 09:12 EDT

Les jeunes veulent encore conduire

Spaces Images via Getty Images
Caucasian man smiling in car window

La compagnie Cox Automotive, propriétaire des entreprises AutoTrader et Kelley Blue Book, a lancé un vaste sondage à travers l’Amérique il y a quelques mois. L’objectif : tâter la perception des jeunes de la Génération Z (de 0 à 17 ans) envers l’automobile et la conduite. Un sondage qui a donné lieu à d’étonnants constats.

Si d’autres sondages récents laissent croire que les jeunes seraient davantage portés vers l’autopartage et les transports en commun, l’étude réalisée par Cox semble indiquer que la voiture personnelle demeure importante pour la nouvelle génération de conducteur.

LIRE AUSSI

Pourquoi ne pas garder ses pneus d’hiver toute l’année

Au total, 3 000 jeunes ont été sondés, dont quelque 1 200 âgés de 12 à 17 ans. Ces jeunes constituent 23 % de la population nord-américaine, et devraient contribuer à des dépenses supérieures à 3,2 milliards de dollars d’ici 2020, dans le milieu automobile seulement.

Le sondage a permis de constater que les jeunes Z sont largement en faveur de l’obtention d’un permis de conduire. En fait, 97 % des répondants ont confirmé leur intention d’obtenir un permis de conduire, une tendance inverse à la réalité actuelle alors que, chez les jeunes de 18 à 34 ans, il y a plutôt une diminution de l’intérêt.

Autre détail, les jeunes de la Génération Z ont des goûts tournés davantage vers l’économie plutôt que la dépense. Ils lorgnent ainsi davantage des véhicules de marques Chevrolet, Ford ou Honda tandis que leurs aînés misent plutôt sur des Audi, BMW ou Mercedes-Benz.

Selon les analystes, ces choix s’expliquent par la perception même des jeunes en matière d’automobile : ils définissent la voiture davantage pour son côté pratique et non en fonction de leur personnalité.

Des choix surprenants

Les jeunes sont quand même conscients de l’importance d’être propriétaire d’une voiture. Ainsi, ils sont prêts à d’intenses sacrifices pour s’en procurer une au fil des ans. Leurs choix sont cependant surprenants.

Ainsi, 72 % se disent prêts à se détourner des réseaux sociaux pour toute une année afin d’obtenir une voiture. Plus de 66 % se disent prêts à ne pas avoir de vêtements neufs pour une période de 12 mois pour la même raison. Le plus surprenant : 33 % des jeunes se disent prêts à abandonner leur cellulaire au profit d’une voiture.

Heureusement cependant, 25 % des jeunes se sont aussi montrés soucieux de la consommation de leur futur véhicule. Mais c’est plutôt le coût du carburant que la question environnementale qui les ferait pencher pour un véhicule hybride.

Ils sont aussi favorables au développement de la voiture autonome à plus de 50 %, essentiellement pour des raisons de sécurité : 61 % croient que les véhicules autonomes rendront les routes plus sécuritaires, 45 % qu’ils élimineraient les problèmes causés par les conducteurs distraits, et 41 % qu’ils diminueraient le nombre d’accidents.

Enfin, dernier détail intéressant, les jeunes de la Génération Z sont peu enclins à acheter des voitures en ligne. Seulement 26 % sont prêts à conclure ce type de transaction, alors que 68 % privilégient le contact humain.

Signalons quand même que plus de 95 % des répondants n’étaient pas encore titulaires ni en voie de devenir titulaire, d’un permis de conduire.

Galerie photo Huit autos pour la fête des pères Voyez les images