POLITIQUE
16/03/2016 01:17 EDT | Actualisé 17/03/2017 05:12 EDT

L'enquête sur les sénateurs n'aura pas été vaine, croit Justin Trudeau

CP

Le premier ministre Justin Trudeau ne croit pas que les enquêtes de la GRC sur les dépenses des sénateurs ont été du gaspillage de fonds publics, même si on apprend maintenant qu'aucune accusation ne sera portée dans ces affaires.

M. Trudeau estime que les enquêtes de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) auront au moins eu le mérite d'apporter plus de transparence au Sénat.

Le quotidien Globe and Mail écrivait mardi soir que la GRC avait finalement décidé de clore ses enquêtes sur 24 des 30 sénateurs et ex-sénateurs qui avaient été épinglés l'an dernier par le Bureau du vérificateur général pour leurs dépenses discutables. Les six autres devraient bientôt bénéficier du même traitement, écrit le Globe and Mail.

Le rapport du Vérificateur général avait signalé près d'un million de dollars de dépenses problématiques et identifié plusieurs problèmes de gestion et de supervision des réclamations au Sénat.

Les 30 sénateurs cités dans le rapport du Vérificateur général ont été sommés de rembourser les sommes litigieuses; 13 d'entre eux ont décidé de porter leur cause en arbitrage, un mécanisme exceptionnel présidé par l'ex-juge de la Cour suprême Ian Binnie.

Le premier ministre a été interrogé à ce sujet lors d'une conférence de presse donnée mercredi matin aux Nations unies, à New York.

Voir aussi:

Galerie photo 142 drapeaux proposés par les Canadiens en 1964 Voyez les images