POLITIQUE
15/03/2016 12:38 EDT | Actualisé 16/03/2016 03:50 EDT

Justin Trudeau à la reconquête du Conseil de sécurité de l'ONU (VIDEO)

Le gouvernement canadien a l'intention de « reprendre sa place au sein du Conseil de sécurité de l'ONU », a déclaré le premier ministre Justin Trudeau au cours d'une conférence de presse au siège social de l'ONU, à New York.

« Le Canada travaillera activement à obtenir un siège au sein du Conseil de sécurité des nations unies pour la période 2021-2022 », a poursuivi M. Trudeau.

Le gouvernement libéral se lance à la reconquête de l'ONU au siège même de l'organisation à New York. Pour la deuxième fois en deux mois, le premier ministre va rencontrer le secrétaire général des Nations unies. Comme il l'avait promis, il tente de donner « un souffle nouveau » à la contribution du Canada au sein d'institutions multilatérales.

Le Canada briguera ainsi un siège à l'élection 2020. Le mandat de deux ans commencerait en 2021. Le Canada disputera une place au Conseil de sécurité à l'Irlande, la Norvège et Saint-Marin. Les campagnes pour le Conseil de sécurité s'étirent souvent sur des années et impliquent un effort diplomatique important.

Le Canada a siégé au Conseil de sécurité à six reprises. Son dernier mandat remonte à 1999-2000. En 2010, le Canada a dû se retirer de la course pour obtenir un siège, concédant la victoire au Portugal par manque d'appuis. Depuis, l'ONU a été plutôt ignorée par les conservateurs de Stephen Harper. Le Conseil de sécurité compte 5 membres permanents et 10 membres non permanents.

Horaire chargé

Lors de sa rencontre avec Ban Ki-moon. Justin Trudeau promet d'aborder « les changements climatiques, le respect envers la diversité et les droits de la personne et l'appui aux opérations internationales de maintien de la paix ».

Il veut aussi « promouvoir les droits des femmes et l'égalité entre les sexes » pendant sa visite de deux jours. Plusieurs ministres participent aussi à la Commission de la condition de la femme de l'ONU. D'ailleurs, Patty Hajdu, ministre de la Condition féminine, a annoncé mardi que le Canada souhaite se faire élire à la Commission pour un mandat de 2017 à 2021.

En janvier, le gouvernement a nommé un nouvel ambassadeur aux Nations Unies. L'avocat Marc-André Blanchard entrera en fonction en avril. Celui qui a été président du Parti libéral du Québec pendant huit ans a reçu pour mandat de revitaliser la contribution du Canada dans les forums multinationaux.

Justin Trudeau récompensé

Catalyst, une organisation qui milite pour la place des femmes dans les milieux de travail va récompenser le premier ministre mercredi soir. Le groupe veut saluer le cabinet paritaire du gouvernement libéral. Une grande soirée est organisée en présence de 1500 convives, dont des chefs d'entreprises américaines.

Jeudi, M. Trudeau participera à une série de rencontres avec des gens d'affaires. Il veut rappeler que « c'est plus que jamais un moment propice pour l'investissement au Canada ».

Le premier ministre poursuit ainsi sa campagne de visibilité sur la scène internationale. Cependant, l'attention des médias américains pourrait bien être limitée en pleine saison des primaires.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Trudeau à Washington Voyez les images