BIEN-ÊTRE
15/03/2016 08:59 EDT | Actualisé 15/03/2016 09:02 EDT

Sexy en phoque : créations de la haute mode Nunavummiute

Une couturière du Nunavut espère percer le marché de la haute mode avec ses créations en peau de phoque.

Nala Peter confectionne de la lingerie fine - soutiens-gorge, corsets et petites culottes - pour ensuite vendre les pièces sur les réseaux sociaux.

La Nunavummiute est parmi une cohorte grandissante de femmes qui trouvent de nouveaux débouchés pour cette forme d'artisanat.

Nicole Camphaug crée des chaussures qui ne ressemblent en rien aux mocassins traditionnels de ses ancêtres.

« Je travaille à ma table de cuisine et je pense : "Wow! Il y a une petite place à Iqaluit qui est le seul endroit où tu peux te procurer des talons hauts en peau de phoque!" », se réjouit Mme Camphaug.

Des centaines de ses créations contemporaines ont trouvé preneur au cours des dernières années, tant au Nunavut que dans les régions du sud du Canada et ailleurs dans le monde.

« La chasse au phoque est très importante pour nous, poursuit Nicole Camphaug. Nous devons donc trouver de nouveaux marchés pour les produits en peau de phoque. »

Arrivée au Nunavut il y a 20 ans en tant qu'architecte, Rannva Simonsen est rapidement tombée amoureuse de la création de vêtements en peau de phoque. Elle est aujourd'hui propriétaire d'un magasin d'articles de mode à Iqualuit et vend des produits confectionnés par plusieurs couturières locales.

« Nous pouvons redonner vie à l'industrie et ranimer la vie économique de nos communautés, renchérit-elle. Il y a un énorme marché qui attend d'être cultivé. »

Selon un reportage de Duncan McCue

Galerie photo Ces griffes québécoises de lingerie hot Voyez les images