NOUVELLES
15/03/2016 10:41 EDT

Fusillade à Bruxelles: un suspect tué et une policière blessée

DIRK WAEM via Getty Images
Police officers stand at the site of a shooting on Dries-Driesstraat at Forest-Vorst in Brussels on March 15, 2016. Shots were fired on March 15 at Belgian police in the capital Brussels as they carried out an operation linked to the Paris attacks, Belgian prosecutors told / AFP / BELGA / DIRK WAEM / Belgium OUT (Photo credit should read DIRK WAEM/AFP/Getty Images)

Les opérations de police menées dans le cadre du volet belge de l'enquête sur les attentats de Paris se poursuivaient mardi soir à Bruxelles, a indiqué le Premier ministre belge Charles Michel, alors qu'un suspect a été tué et quatre policiers blessés.

"Nous avons été immédiatement informés que dans le cadre d'une perquisition, les forces de l'ordre ont essuyé des tirs. Il s'en est suivi des opérations de police, qui se poursuivent", a dit M. Michel lors d'une une déclaration à la presse.

Il a précisé que cette perquisition, de routine, était "en lien avec les attentats de Paris" du 13 novembre qui ont fait 130 morts.

M. Michel a confirmé que quatre policiers avaient été blessés au cours de l'opération. Trois d'entre eux sont belges et l'une est française.

"Il est apparu que la policière française qui a été légèrement blessée était présente dans le cadre d'une équipe d'enquête conjointe entre le Parquet fédéral (belge) et le parquet de Paris", a précisé le ministre belge de la Justice, Koen Geens.

Son collègue de l'Intérieur Jan Jambon, a par ailleurs précisé que deux des quatre policiers avaient quitté l'hôpital, et que deux autres y étaient restés. Et d'ajouter: "Mais pas vraiment pour la gravité de leur blessure mais parce qu'ils sont en état de choc après avoir été sous le feu".

Le parquet fédéral belge a de son côté annoncé dans un communiqué qu'un suspect équipé d'"une arme de guerre de type kalachnikov avait été tué" au cours de cette opération. "Il s'agit d’une personne dont l'identification est en cours", a ajouté le parquet.

"Lors de cette opération, une ou plusieurs personnes ont immédiatement ouvert le feu sur les policiers dès l'ouverture de la porte par les forces de l'ordre", a précisé le parquet.

Galerie photo Bruxelles, ville fantôme lors de l'alerte terroriste Voyez les images