POLITIQUE
14/03/2016 03:10 EDT | Actualisé 15/03/2017 05:12 EDT

Visite officielle à Washington : Rona Ambrose croit que Justin Trudeau aurait dû parler d'oléoducs avec Obama

MONTRÉAL — La chef intérimaire du Parti conservateur estime que le ministre canadien des Ressources naturelles aurait dû accompagner Justin Trudeau à Washington, la semaine dernière, pour parler d'oléoducs.

De passage lundi à Montréal, Rona Ambrose a estimé que M. Trudeau avait fait ce qu'il fallait lors de sa visite officielle de trois jours dans la capitale américaine, et elle espère que le Canada pourra tirer profit des bonnes relations entre le premier ministre et Barack Obama.

Mais elle soutient que M. Trudeau aurait dû discuter du projet d'oléoduc Keystone XL avec le président Obama, et elle s'est dite déçue que le ministre des Ressources naturelles, Jim Carr, n'ait pas fait partie de la délégation canadienne à Washington.

Selon Mme Ambrose, le président Obama a rejeté le projet Keystone XL pour des raisons politiques et non scientifiques.

La chef conservatrice a aussi réitéré ses critiques face à la décision du gouvernement libéral d'afficher des déficits annuels plus importants que les 10 milliards $ annoncés pendant la campagne électorale.

Selon Mme Ambrose, le prochain budget fédéral, le 22 mars, pourrait prévoir des déficits annuels fédéraux allant jusqu'à 30 milliards $.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Rona Ambrose, chef intérimaire du Parti conservateur Voyez les images