NOUVELLES
14/03/2016 09:39 EDT

Centres jeunesse : les changements à la loi ont fait exploser le nombre de fugues

C'est cette semaine que la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse, Lucie Charlebois, doit réagir au rapport du vérificateur nommé par Québec pour faire la lumière sur la série de fugues de jeunes filles survenue au centre jeunesse de Laval le mois dernier. Des données obtenues par Radio-Canada montrent que le nombre de jeunes ayant quitté les établissements sans permission a explosé après le déverrouillage des portes d'entrée des centres jeunesse, en 2007.

Un texte d'Olivier Bachand

Il y a près de 10 ans, la Loi sur la protection de la jeunesse a été modifiée pour permettre aux jeunes qui y vivent de jouir de la plus grande liberté possible.

C'est à partir de ce moment qu'on a cessé de verrouiller les portes d'entrée des centres jeunesse et limité le nombre d'unités sécurisées. Le nombre de fugues a immédiatement bondi.

En 2006, soit la dernière année avant les changements législatifs, on dénombrait 2369 fugues des centres jeunesse du Québec. En 2008, soit la première année qui a suivi les modifications, ce nombre a grimpé à 3371. Une augmentation de 42 %.