BIEN-ÊTRE
12/03/2016 10:44 EST | Actualisé 12/03/2016 11:07 EST

L'aliénation parentale: quand l'esprit des enfants est «programmé» pour haïr l'autre parent (VIDÉO)

Après une rupture, certains parents en viennent au point de se déchirer l'un l'autre. Et parfois ils impliquent les enfants dans ce tourbillon infernal. Le dénigrement de l'autre parent se transforme en véritable manipulation pour inciter l'enfant à détester son père ou sa mère. C'est ce qu'on appelle l'aliénation parentale.

Luc Latreille, peintre et père divorcé, a vécu une histoire terrible. Son ex-femme a fait apprendre des phrases par coeur à ses filles de 2 ans et 4 ans, qu'elles ont ensuite répété à l'école, et devant la police. «Papa me masturbe, papa me touche...», des mensonges atroces, qui ont entraîné la rupture complète des liens familiaux.

Il aura fallu plus de deux ans de guerre juridique, 40 000$ de frais d'experts, pour que Luc ait à nouveau le droit de contacter ses filles, et éventuellement d'avoir leur garde. Il raconte son histoire dans la vidéo ci-dessus.

Luc Latreille donne une conférence sur l'aliénation parentale ce dimanche au Salon de l'homme, au palais des congrès de Montréal.

Son histoire, c'est celle de beaucoup de familles. Les problèmes d’aliénation parentale surviennent dans 5 % à 10 % des divorces impliquant des enfants de moins de 10 ans, selon les données d'Hubert Van Gijseghem, psychologue et expert psychosocial.

Pour en savoir plus, visionnez le documentaire de Télé-Québec Dictature affective, de la journaliste Karina Marceau, qui a plongé dans cet univers où les parents impliquent leurs enfants dans une guerre psychologique contre l'ex-époux.

VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo7 choses à ne pas faire après une rupture amoureuse Voyez les images