DIVERTISSEMENT
12/03/2016 09:46 EST

Le parolier d'Éric Lapointe, le Français Roger Tabra, est décédé à 66 ans (VIDÉO)

Le parolier français d'origine algérienne Roger Tabra, qui a écrit des chansons pour de nombreux artistes québécois, dont Éric Lapointe, est décédé vendredi soir en France.

Son ami, le journaliste Claude André, le confirme sur son compte Twitter.

Salut Tabra, mon vieux frèreUne nuit, vers 1992, alors qu’il était encore inconnu du grand public et de la myriade d’...

Posté par Claude André sur 12 mars 2016

Né à Strasbourg en 1949, il s'est établi au Québec en 1992, après avoir touché à mille et un métiers. Il y a trouvé plus qu'une terre d'accueil : des interprètes pour exprimer son univers tourmenté. Ce n'est qu'à l'âge de 45 ans qu'il deviendra célèbre.

Roger Tabra a écrit plus de 300 chansons, dont certaines ont été interprétées par France D'Amour, Luce Dufault, Isabelle Boulay, Johnny Halliday, Ginette Reno, Sylvain Cossette, Mario Pelchat et Dan Bigras.

Le parolier est surtout connu pour son association avec le chanteur Éric Lapointe le temps de trois albums. Sa chanson N'importe quoi a fait exploser les ventes du premier album d'Éric Lapointe en 1994. Leur collaboration culminera cinq ans plus tard, avec Mon ange.

« Ce que j'ai fait avec Lapointe, deux albums, c'est une histoire d'amour entre hommes », a dit Roger Tabra lors d'une entrevue à ICI Radio-Canada Première en avril 2010.

Roger Tabra a écrit pour Éric Lapointe pendant plus de 10 ans. Après une rupture professionnelle, ils s'étaient réconciliés lors d'un hommage à Roger Tabra, organisé par le Festival du monde arabe, en 2007.

Il est également l'auteur de la comédie musicale Dracula, entre l'amour et la mort, avec Bruno Pelletier. Il a aussi fait entendre sa voix en spectacle et sur son album solo, Descente vers l'espoir.

En 2010, il a publié La Folitude, un récit autobiographique traçant le parcours sinueux de sa carrière et de sa vie. Roger Tabra a reçu la médaille de l'Assemblée nationale le 2 décembre 2013.

En 2011, plusieurs grands noms de la musique populaire, dont Ginette Reno et Laurence Jalbert, ont interprété certains de ses textes sur un album-hommage, Avoir autant écrit.

Avec La Presse Canadienne.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter