NOUVELLES
11/03/2016 09:48 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

Une instance intermédiaire de la FSSS-CSN recommande maintenant l'entente

MONTRÉAL — L'entente de principe conclue in extremis par la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN avec Québec vient de franchir une autre étape, alors qu'une de ses instances intermédiaires, le conseil fédéral de négociation, a décidé d'en recommander l'adoption à ses membres.

Cette entente de principe «bonifiée» est intervenue mardi dernier, après que la FSSS-CSN eut rejeté la précédente entente de principe conclue avec le gouvernement du Québec, contrairement aux autres constituantes du front commun intersyndical.

Signe encourageant: le conseil fédéral de négociation qui approuve maintenant l'entente de principe «bonifiée» est la même instance qui avait rejeté l'entente de principe en décembre dernier.

Il reste que cette entente de principe devra à son tour être soumise aux assemblées générales au cours des semaines à venir.

Dans le cadre de cette entente «bonifiée», la FSSS affirme avoir réussi à arracher 80 millions $ supplémentaires d'ici 2020 au gouvernement du Québec, bien que les paramètres salariaux établis par Québec soient restés les mêmes.