NOUVELLES
11/03/2016 07:54 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

Roumanie: décès de Iolanda Balas, reine du saut en hauteur

L'athlète roumaine Iolanda Balas, double championne olympique du saut en hauteur, est morte vendredi à l'âge de 79 ans, ont indiqué les agences de presse.

"Iolanda Balas a été la plus grande athlète roumaine et l'une des 20 plus grand sportifs mondiaux de tous les temps", a déclaré le président de la Fédération roumaine d'athlétisme (FRA) Ion Sandu à l'agence Agerpres.

Balas, qui a régné sans partage sur le saut en hauteur féminin entre 1957 et 1967, avait remporté sa première médaille d'or aux championnats d'Europe de 1958, avec un saut de 1,77 mètre.

Trois ans plus tard, aux Jeux olympiques de Rome elle franchit la barre des 1,85 mètre, soit 14 cm de plus que la médaillée d'argent, la Polonaise Jaroslawa Jozwiakowska.

La Roumaine mesurant 1,85 m défendit avec succès son titre olympique en 1964 à Tokyo, l'emportant de 10 centimètres sur l'Australienne Michèle Mason-Brown, avec un saut de 1,90 m.

Balas ne remporta pas moins de 140 victoires consécutives et améliora à quatorze reprises le record du monde, demeurant invaincue pendant dix ans avec le record qu'elle avait établi en 1961, à 1,91 mètre.

Elle se retira en 1967 en raison d'une rupture du tendon d'Achille, un traumatisme dont elle avait continué à souffrir pendant toute sa vie.

Devenue entraîneur et présidente de la FRA, Balas fut décorée en 2000 par l'ex-président roumain Ion Iliescu et en 2010 par l'ancien roi Michel de Roumanie.

mr/dmk