NOUVELLES
11/03/2016 12:38 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

Les libéraux rejettent les offres non sollicitées de Davie pour des bateaux

OTTAWA — La ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, Judy Foote, a rejeté une série d'offres non sollicitées du Chantier Davie pour construire ou adapter une flotte de brise-glaces et de navires de soutien pour la garde-côtière.

Une déclaration du ministère — obtenue par La Presse Canadienne — reconnaît la réception des propositions, d'une valeur totale d'environ 1,7 milliard $, mais affirme que le gouvernement fédéral a choisi de ne pas y répondre.

Il y est aussi indiqué que le nouveau gouvernement libéral s'était engagé pleinement dans la stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale, qui a sélectionné les entreprises Seaspan de Vancouver et Irving Shipbuilding à Halifax pour les contrats fédéraux.

Les offres de l'entreprise basée à Lévis, au Québec avaient le potentiel de nuire à Seaspan, qui s'apprête à construire plusieurs des navires proposés dans les offres non sollicitées.

Plus tôt cette semaine, Alex Vicefield, le pdg de l'entreprise-mère de Davie, avait déclaré que les soumissions avaient été bien reçues, mais n'avait pas voulu donner plus de détails.

L'entreprise prétend qu'elle pourrait livrer les brise-glaces — pour achat ou location — à une fraction du coût et des années avant ceux que Seaspan planifie construire.