NOUVELLES
11/03/2016 11:26 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

Le Nouveau-Brunswick seul candidat pour les Jeux de la Francophonie de 2021

FREDERICTON — Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi qu’il appuyait la candidature du Nouveau-Brunswick pour l’organisation des Jeux de la Francophonie en 2021.

L’événement se déroulerait à Dieppe et Moncton.

Le Québec s'est ainsi rallié au consensus survenu le 1er mars à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Des représentants du Québec et du Nouveau-Brunswick avaient alors fait valoir leur candidature devant les membres du Conseil d'orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF).

À l'issue de cette présentation, le Conseil d'orientation avait recommandé au Conseil permanent de la Francophonie de désigner le Nouveau-Brunswick comme hôte des Jeux.

Le seul autre candidat en lice était la ville de Sherbrooke au Québec.

Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, a souhaité la meilleure des chances à l'organisation de Moncton-Dieppe pour la suite des choses.

La ministre responsable de la Francophonie au Nouveau-Brunswick, Francine Landry, a exprimé sa fierté en estimant que «ce sera un moment marquant pour la province».

La recommandation du Conseil d’orientation sera examinée le 7 avril par le Conseil permanent de la Francophonie.

Le Conseil permanent fera une recommandation à son tour à la Conférence ministérielle de la Francophonie, qui elle-même fera une recommandation au Sommet de la Francophonie qui aura lieu à Madagascar en novembre.

Les prochains Jeux de la Francophonie auront lieu à Abidjan, en Côte d'Ivoire, du 21 au 30 juillet 2017.