NOUVELLES
11/03/2016 03:56 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

L'opposition syrienne se rendra aux négociations de Genève (communiqué)

Le Haut comité des négociations (HCN), qui rassemble les groupes clés de l'opposition syrienne, a annoncé vendredi qu'il participerait à partir de lundi à Genève aux négociations indirectes avec le régime.

Dans un communiqué distribué à la presse, le HCN explique qu'il participera aux pourparlers, sous l'égide de l'ONU, sur la base de son "engagement à coopérer avec les efforts internationaux visant à mettre fin à l'effusion de sang et à trouver une solution politique" au conflit en Syrie.

L'émissaire de l'ONU pour la Syrie Staffan de Mistura avait annoncé que les "discussions de fond débuteront le 14 mars et ne dureront pas au-delà du 24 mars".

La délégation du gouvernement syrien, conduite par l'ambassadeur de Syrie à l'ONU Bachar al-Jaafari, est attendue dimanche matin à Genève.

Dans un communiqué, le HCN a indiqué qu'il allait se concentrer "sur la constitution du gouvernement transitoire doté de tous les pouvoirs exécutifs" et dans lequel le président Bachar al-Assad "n'a pas sa place".

Le HCN précise qu'il ne "pose aucune condition préalable à sa participation aux pourparlers" mais il insiste pour que les parties adhèrent aux accords internationaux sur les questions humanitaires.

Le coordonnateur général du HCN Riad Hijab a affirmé que sa délégation est prête à "utiliser toutes les opportunités pour alléger les souffrances du peuple syrien".

Plus de 270.000 personnes ont péri depuis le début de la guerre en Syrie, le 15 mars 2011.

lar/mjg/ser/sk