NOUVELLES
11/03/2016 08:33 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

L'opposition se questionne sur l'imposante délégation du Canada à Washington

OTTAWA — Les partis d'opposition se demandent s'il était réellement nécessaire qu'environ le tiers des ministres du cabinet libéral accompagnent le premier ministre Justin Trudeau à Washington.

La délégation canadienne est «énorme», a reproché le député conservateur Pierre Paul-Hus, selon qui la visite libérale est surtout un «beau party».

Il a dit espérer que les ministres qui étaient du voyage reviendront avec «des résultats», sans quoi leur visite dans la capitale américaine n'aura été qu'«une perte de temps et d'argent», selon lui.

De son côté, le député néo-démocrate Guy Caron a parlé d'une délégation «surprenante» par son nombre.

Le bureau du premier ministre n'a pas encore fourni la liste complète des élus qui ont accompagné Justin Trudeau pour cette visite aux États-Unis.

Mais selon les photos qui circulent sur Twitter, les ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de la Sécurité publique, du Développement international, de l'Environnement, du Patrimoine canadien, du Commerce international, des Pêches, ainsi que de l'Innovation ont fait le voyage.

Pour le député libéral François-Philippe Champagne, une délégation d'une telle ampleur n'a rien d'exagéré.

«Tout au contraire!», a-t-il lancé en point de presse dans le foyer de la Chambre des communes.

«Écoutez, on a célébré le Canada de façon importante ces derniers jours. C'est une occasion unique de faire valoir l'ensemble de nos dossiers, de faire valoir la façon canadienne de faire», a ajouté M. Champagne.