NOUVELLES
11/03/2016 06:19 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

Inde: un réacteur nucléaire arrêté en raison d'une fuite d'eau

L'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Kakrapar dans l'Etat de Gujarat, situé dans l'ouest de l'Inde, a été arrêté après la découverte d'une fuite d'eau, ont annoncé ses responsables, précisant qu'aucun travailleur n'a été exposé à des radiations.

Aucune substance radioactive n'a fui, a précisé le directeur de la centrale, L. K. Jain. "Suite à une petite fuite dans le circuit primaire de réfrigération, le réacteur a été arrêté comme prévu par le dispositif" de sécurité, a-t-il indiqué dans un communiqué.

"Tous les systèmes de sécurité fonctionnent comme prévu. Les niveaux d'irradiation et de radioactivité dans la centrale et à l'extérieur sont normaux" a-t-il ajouté.

Le réacteur a été arrêté vers 09H00 (03H30 GMT) et sera relancé seulement quand l'autorité indienne de régulation de l'énergie atomique aura inspecté la centrale et donné son feu vert.

Les deux réacteurs de la centrale produisent 440 megawatts, deux autres réacteurs sont en construction. En 2011, quatre salariés de cette centrale avaient été irradiés alors qu'ils peignaient un tunnel.

En 2014, six autres avaient été gravement brulés dans une centrale installée par la Russie dans l'Etat de Tamil Nadu, au sud du pays.

Les 20 centrales nucléaires indiennes produisent moins de 2% de la production nationale d'électricité.

Le gouvernement veut porter cette part à 25% en 2050, mais les craintes de fuites radioactives émanant notamment des résidents proches des sites proposés ont retardé ces projets.

str-abh/erf/ds/pb/eb