NOUVELLES
11/03/2016 06:44 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

Énergie Est: une contamination des nappes phréatiques durerait plusieurs années

MONTRÉAL — Une nappe phréatique qui aurait été contaminée par un déversement de l'oléoduc Énergie Est nécessiterait de deux à cinq ans et même possiblement 10 ans de travaux de décontamination avant de revenir à la normale.

C'est ce qu'a affirmé l'ingénieure-géologue Chantal Savaria, de la firme Savaria Experts Conseils, devant le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), qui poursuivait la portion de ses audiences sur les scénarios de déversement, vendredi matin à Lévis.

Madame Savaria a précisé que la contamination d'une nappe souterraine était beaucoup plus difficile à traiter qu'une contamination de surface et pourrait aussi se disperser, selon le produit, sur plusieurs centaines de mètres.

Un producteur agricole, Jean Gosselin, s'est également interrogé sur la dispersion d'une contamination en zone agricole, où les terres sont aménagées pour assurer un drainage souterrain et en surface pour transporter les eaux de pluie et de fonte dans le réseau hydrographique.

Stéphane Grenon, consultant en intervention d'urgence pour Énergie Est, a reconnu que le pétrole pourrait s'infiltrer dans les systèmes de drainage agricole, précisant toutefois que toutes les installations d'évacuation d'eau situées sur le tracé seraient répertoriées et les lieux d'interception identifiés au préalable.

Pour une rare fois, par ailleurs, les promoteurs du projet ont entendu un intervenant venu appuyer l'oléoduc Énergie Est, en l'occurrence le directeur adjoint du local 791 de la FTQ-Construction, Dominique Girard.

Celui-ci a expliqué qu'il avait lui-même remplacé des conduits âgés et installé des tuyaux neufs et que les matériaux et techniques modernes lui donnaient pleine confiance dans l'intégrité d'un futur oléoduc. Il a fait valoir qu'il serait préférable, selon lui, d'utiliser ce mode de transport plutôt que le train après la catastrophe de Lac-Mégantic en juillet 2013.