NOUVELLES
11/03/2016 10:03 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

Dopage - Les athlètes, déçus par la réponse de l'AMA, demandent de nouvelles enquêtes

La présidente de la commission des athlètes de l'Agence mondiale antidopage (AMA) Beckie Scott a exhorté vendredi l'AMA à enquêter sur d'autres pays que la Russie et d'autres sports que le seul athlétisme mis en cause en novembre dans un rapport accablant dénonçant un "dopage organisé".

"Nous sommes clairement d'avis qu'il doit y avoir des enquêtes supplémentaires sur les autres sports en Russie et sur les autres pays identifiés dans le rapport de la commission indépendante", a indiqué Scott à l'issue d'une réunion de la commission des athlètes.

"Depuis novembre, nous avons reçu beaucoup d'appels et de requêtes d'athlètes, provenant de plusieurs sports et de plusieurs pays, demandant la même chose", a indiqué la championne olympique 2002 de ski de fond dans un courrier adressé au président de l'AMA, Craig Reedie.

Une commission indépendante de l'AMA a publié en novembre 2015 un rapport explosif dénonçant le "dopage organisé" à tous les échelons de l'athlétisme russe, qui a conduit la fédération internationale (IAAF) à suspendre les athlètes russes de toute compétition internationale d'athlétisme, ouvrant la porte à leur absence aux JO-2016 de Rio en août.

"La commission est d'avis que la réponse donnée jusqu'à présent à un rapport contenant autant de preuve, n'est pas satisfaisante et nous renouvelons fermement notre appel à ce que l'AMA étende le mandat de la commission indépendante à d'autres sports en Russie qu'à l'athlétisme, ainsi qu'aux autres pays cités dans le rapport", a-t-elle insisté.

"L'AMA dit clairement qu'elle soutient les athlètes propres et en ce moment, les athlètes propres sont déçus par le manque d'action", a ajouté Scott.

jr/adc