NOUVELLES
11/03/2016 10:21 EST | Actualisé 12/03/2017 00:12 EST

Des groupes manifestent contre les compressions budgétaires devant Couillard

MONTRÉAL — Des groupes communautaires ont encore une fois manifesté contre les compressions budgétaires qui les touchent dans le domaine de la santé mentale, de l'itinérance et de l'aide aux femmes victimes de violence, alors que le premier ministre Philippe Couillard prenait la parole devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, vendredi.

À quelques pas de là, des enseignants du primaire et du secondaire syndiqués à la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) ont aussi manifesté et marché pour se joindre à la manifestation des groupes communautaires, bien qu'ils aient conclu une entente de principe avec le gouvernement du Québec au cours des derniers jours.

En fait, tous en avaient contre les compressions budgétaires, alors qu'à l'intérieur, le premier ministre annonçait des réinvestissements à venir en éducation, qui seront annoncés lors du budget de jeudi prochain.

Les groupes communautaires affirment qu'il leur manque 300 millions $ pour parvenir à bien accomplir leur mission, dont 225 millions $ dans le domaine de la santé et des services sociaux. Il importe de souligner qu'il existe 3000 organismes dans ce domaine.

Plusieurs groupes affirment que la subvention globale n'a pas été rehaussée depuis des années, bien qu'il y ait eu des hausses dans certains secteurs.