NOUVELLES
11/03/2016 10:44 EST | Actualisé 11/03/2016 11:01 EST

Aveos: la FTQ dépose une demande d'injonction contre Air Canada

Radio-Canada

Devant l'intention du gouvernement Couillard de se désister de la poursuite d'Air Canada dans le dossier Aveos, la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) a décidé de prendre le relais.

La centrale syndicale a déposé vendredi, devant la Cour supérieure, une demande d'injonction permanente contre Air Canada pour obliger le transporteur à respecter ses obligations en matière d'entretien d'avions, comme le prévoit la Loi sur la participation publique au capital d'Air Canada.

L'annonce a été effectuée conjointement par la FTQ et l'Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA) à Montréal.

Le gouvernement du Québec a suspendu son droit à faire valoir ses droits sur le maintien des emplois si la lettre d'intention d'Air Canada pour 45 avions CSeries de Bombardier devient une commande ferme et si l'entreprise s'engage à effectuer l'entretien de ses appareils dans la métropole.

L'État québécois contestait la fin des activités d'entretien et de révision d'Air Canada à Montréal, ce qui a entraîné plus de 1700 licenciements en 2012 chez le sous-traitant Aveos.

Devant le plus haut tribunal du pays, Air Canada souhaitait en appeler d'une décision de la Cour d'appel du Québec, qui a donné raison au gouvernement du Québec.