NOUVELLES
10/03/2016 02:18 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

Transat réduit sa perte à 61,2 millions $ au premier trimestre

MONTRÉAL — Le voyagiste Transat A.T. a affiché jeudi une perte nette attribuable aux actionnaires de 61,2 millions $ (1,64 $ par action) au premier trimestre, par rapport à 64,3 millions $ (1,66 $ par action) en 2015.

La compagnie a enregistré des revenus trimestriels de 846,9 millions $, comparativement à 788,6 millions $ en 2015, en hausse de 58,3 millions $ ou 7,4 pour cent.

Cette hausse de 58,3 millions $ (7,4 pour cent) découlerait principalement d'une augmentation globale du nombre de voyageurs de 8,7 pour cent et d'une hausse des prix de vente moyens des forfaits sur le marché des destinations soleil.

Les revenus des filiales nord-américaines, qui proviennent de ventes faites au Canada et à l'étranger, ont augmenté de 42,4 millions $ (6,2 pour cent). Les revenus des filiales européennes, qui proviennent de ventes faites à des clients en Europe et au Canada, ont augmenté de 15,9 millions $ (14,5 pour cent). 

Excluant les éléments non liés à l'exploitation, Transat affiche une perte nette ajustée de 37,3 millions $ (1 $ par action) pour le premier trimestre de 2016 par rapport à 32,4 millions $ (84 cents par action) en 2015.

Le président et chef de la direction de Transat, Jean-Marc Eustache, a indiqué par voie de communiqué que les effets des initiatives du transporteur sont masqués par la chute du dollar canadien.

Il a ajouté que la faiblesse du dollar, le virus Zika, une menace de grève des pilotes (maintenant écartée), un ralentissement de l'économie et un hiver plutôt clément ont tous contribué à rendre l'hiver actuel exigeant.