NOUVELLES
10/03/2016 06:04 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

Six sénateurs se regroupent à l'écart des partis et de la partisanerie

OTTAWA — Six sénateurs indépendants se regroupent à l'écart des partis et de la partisanerie.

Diane Bellemare, Jacques Demers, Elaine McCoy, Pierrette Ringuette, Michel Rivard et John Wallace ont annoncé jeudi qu'ils formeront un premier groupe de travail composé de sénateurs indépendants.

Dans un communiqué émis jeudi matin, les six sénateurs, dont trois Québécois, appellent au changement des règles internes du Sénat qui exigent l'affiliation à un parti politique reconnu pour une pleine participation aux travaux de la chambre et des comités.

Les sénateurs indépendants parlent de règles «archaïques» et rappellent la crise de confiance qui secoue le Sénat. Selon eux, c'est la «partisanerie excessive» qui est responsable de la perte de crédibilité et de réputation de l'institution.

En se regroupant, les six sénateurs s'engagent à préserver chacun leur indépendance et à examiner sans partisanerie aucune les mesures législatives que renvoie la Chambre des communes au Sénat.

Ils promettent également de travailler à changer l'institution et ses règles afin qu'elle regagne la confiance des Canadiens.

Mme Bellemare, tout comme M. Rivard, a abandonné le caucus conservateur cette semaine. En annonçant, mardi, sa nouvelle indépendance, la sénatrice disait compter sur l'arrivée prochaine des nouveaux sénateurs que le gouvernement libéral s'apprête à nommer. 24 des 105 sièges au Sénat sont vacants. Ces nouveaux sénateurs seront, en principe, indépendants.