NOUVELLES
10/03/2016 02:04 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

Liban: combats entre l'armée et des jihadistes, neuf morts dont un soldat

Un soldat libanais et huit hommes armés ont été tués jeudi dans des combats entre l'armée libanaise et des jihadistes dans le nord-est du Liban près de la frontière syrienne, a indiqué à l'AFP un responsable de la sécurité.

Depuis le début du conflit en 2011 chez son voisin syrien, le Liban est régulièrement le théâtre d'attentats à la bombe et de combats entre l'armée et des jihadistes.

Des affrontements ont éclaté jeudi à 03H00 (01H00 GMT) "entre des terroristes et l'armée libanaise" près de la ville poudrière de Ras Baalbek, a précisé le responsable sous le couvert de l'anonymat.

Il n'a pas précisé à quel groupe appartenaient les huit jihadistes.

La zone est désormais "calme" et huit soldats blessés ont été soignés dans des hôpitaux, a-t-il ajouté.

Au moins cinq soldats avaient été tués l'an dernier dans des combats à Ras Baalbek. En août 2014, l'armée avait combattu des jihadistes du groupe Etat islamique( EI) dans la ville frontalière d'Arsal, près de Ras Baalbek.

30 soldats et policiers avaient alors été enlevés par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, et l'EI. Après de longues et difficiles négociations, 16 d'entre eux ont été libérés en décembre 2015 en échange de prisonniers islamistes détenus dans les prisons libanaises.

str/mjg/ser/nbz/jri