NOUVELLES
10/03/2016 12:00 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

Les Péruviens pourront aller en Europe sans visa à partir du 15 mars

Les Péruviens n'auront plus besoin d'un visa, à partir du 15 mars, pour effectuer des séjours de courte durée dans l'un des 26 pays de l'Union européenne, a annoncé jeudi le président péruvien Ollanta Humala.

"Je me réjouis de vous annoncer qu'aujourd'hui (jeudi, ndlr) le Conseil des ministres de la Justice et de l'Intérieur de l'Union européenne a décidé d'autoriser l'accord d'exemption de visa pour des séjours de courte durée", a déclaré le président de gauche dans un message à ses compatriotes.

Le dirigeant a reçu jeudi matin le feu vert du Parlement péruvien pour se rendre à Bruxelles afin d'y assister à la cérémonie d'adoption de l'accord.

Les pays de l'UE "ont apprécié les efforts du Pérou et ne considèrent pas comme un risque le fait d'ouvrir leurs frontières aux Péruviens", a-t-il expliqué, notamment grâce à la mise en place par le Pérou de passeports biométriques, moins susceptibles d'être falsifiés.

M. Humala a appelé ses compatriotes à être "respectueux des délais de séjour concédés par l'accord", de 90 jours maximum.

Les visiteurs péruviens pourront, pendant leur séjour, faire des activités non-rémunérées comme du tourisme, assister à des événements, participer à des échanges culturels et sportifs, étudier des opportunités commerciales, bénéficier de traitements médicaux ou suivre de courtes études.

rc/jb/ka/tup/bds