NOUVELLES
10/03/2016 03:07 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

Le Sri Lanka promet d'indemniser les médias attaqués sous la présidence de Rajapakse

Le Sri Lanka a annoncé jeudi qu'il allait indemniser les journalistes et médias victimes de violences et d'intimidations sous la présidence de Mahinda Rajapakse, au pouvoir pendant dix ans et en particulier pendant le conflit contre la guérilla tamoule.

Le président Maithripala Sirisena a annoncé avoir constitué une commission chargée d'étudier les crimes non résolus ayant visé les journalistes pendant cette période, afin de les indemniser, eux ou leur famille.

"Tous les journalistes et médias qui ont été victimes de répression vont être indemnisés", a-t-il dit dans un communiqué, sans plus de détail.

Le président a exhorté les victimes à déposer plainte d'ici mi-juin auprès d'un haut fonctionnaire désigné pour présider la commission.

Rajapakse a été fortement critiqué pour les atteintes au droit de l'homme sous sa présidence, les ONG l'accusant d'avoir recouru au meurtre ou à l'intimidation violente pour faire taire toute critique.

Plus d'une dizaine de journalistes et d'employés de médias ont été tués entre 2005 et 2015, quand Rajapakse a été défait par Sirisena à la présidentielle.

Des stations de radio et télévision ont été attaqués à Colombo et ses environs à cette époque tandis que les bureaux d'un journal tamoul dans la péninsule de Jaffna (nord) ont souvent été visés par les milices pro-gouvernementales.

Le rédacteur en chef d'un journal critique envers le pouvoir de l'époque, Lasantha Wickrematunga, a été tué par balles alors qu'il se rendait à son travail en janvier 2009 et ses assassins n'ont pas été arrêtés ni punis.

Un ancien ministre, Mervyn Silva, a déclaré que le puissant secrétaire à la Défense de l'époque et frère de Rajapakse, Gotabhaya, était responsable de cet assassinat, ce que ce dernier a nié.

L'armée est accusée d'avoir tué au moins 40.000 civils tamouls lors de la phase finale de l'écrasement de la rébellion tamoule en 2009.

aj/tha/ef/alc