NOUVELLES
10/03/2016 00:34 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

La Russie mène une campagne pour déstabiliser l'Allemagne (presse)

La Russie mène une campagne pour "déstabiliser" l'Allemagne à la faveur de la crise migratoire, usant notamment de ses médias et de la large communauté russo-allemande, selon les services de renseignement allemands cités jeudi par le quotidien populaire Bild.

Selon le journal le plus lu d'Allemagne, le numéro deux du renseignement extérieur (BND), Guido Müller et le chef des services intérieurs Hans-Georg Maassen ont fait état des tentatives ciblées de la Russie de "déstabiliser l'Allemagne" lors d'une réunion avec des parlementaires.

Ces services se sont inquiétés en particulier "du haut potentiel de mobilisation" des quelque deux millions de Russes-Allemands d'Allemagne via notamment les associations de cette communauté.

"Les chefs des services secrets ont expliqué que le gouvernement russe utilise les médias d'Etat de manière ciblée pour discréditer le gouvernement allemand", relate encore Bild.

Le cas le plus marquant a été la large place accordée en janvier par les médias russes au prétendu viol par des migrants d'une adolescente russe-allemande et que le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait utilisé pour vertement critiquer l'Allemagne.

La jeune fille avait avoué avoir inventé l'histoire. En réalité, elle avait passé la nuit chez un ami. Dans l'intervalle, des manifestations de Russes-Allemands avaient mobilisé des centaines de personnes.

Autre exemple cité par Bild, des interviews largement diffusées en Russie citant des personnes étant retournées vivre en Russie "car l'Allemagne n'est plus sûre à cause des réfugiés", le pays ayant accueilli 1,1 million demandeurs d'asile en 2015.

En février, le gouvernement allemand s'était inquiété le travail "tendancieux" de médias russes mais la diplomatie allemande avait dit ne pas savoir s'ils étaient "pilotés" ou non par Moscou.

La communauté russe d'Allemagne s'est constituée en grande partie après la chute de l'URSS lorsque des ressortissants soviétiques, en particulier originaires de Russie et du Kazakhstan, ont fait valoir leur origine allemande et obtenu en conséquence la nationalité.

alf/elr/