NOUVELLES
10/03/2016 03:38 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

L'Allemagne a les données personnelles de membres du groupe État islamique

BERLIN — La police fédérale allemande a admis jeudi être en possession de dossiers apparemment authentiques qui contiennent les données personnelles de membres du groupe armé État islamique.

La police a fait cette révélation après que la chaîne britannique Sky News eut révélé avoir mis la main sur 22 000 dossiers du groupe djihadiste le long de la frontière entre la Turquie et la Syrie. Ces dossiers dévoileraient le nom véritable des extrémistes, leur lieu d'origine, leur numéro de téléphone, et même le nom de ceux qui les ont commandités et recrutés.

L'importance exacte de ces documents doit encore être déterminée, mais ils pourraient jeter un éclairage sans précédent sur les activités du groupe armé État islamique.

Ils pourraient aussi faciliter le démantèlement des réseaux qui acheminent des combattants étrangers jusqu'en Syrie et en Irak.

Sky News dit avoir mis la main sur une clé USB volée au responsable de la sécurité intérieure du groupe par un transfuge qui avait décidé de tourner le dos à l'organisation.

Un quotidien allemand, le Sueddeutsche Zeitung, rapporte avoir lui aussi obtenu des dizaines de documents similaires le long de la frontière entre les deux pays, où des fichiers et des vidéos provenant du groupe seraient offerts ouvertement par des combattants kurdes et même des djihadistes.

Une porte-parole de la police fédérale allemande s'est contentée de dire que les fichiers sont actuellement examinés. Elle n'a pas voulu fournir plus de détails.

Sky News dit qu'il s'agit de formulaires remplis par les recrues du groupe djihadiste. Ils contiendraient les noms de ressortissants d'au moins 51 pays.

On croit que le groupe armé État islamique compte entre 30 000 et 100 000 hommes.