NOUVELLES
10/03/2016 13:32 EST | Actualisé 11/03/2017 00:12 EST

Fifa/corruption: l'ex-dirigeant vénézuélien Esquivel libéré sous caution

Rafael Esquivel, un ex-dirigeant vénézuélien de la Fifa soupçonné de corruption par les autorités américaines, a été libéré contre une caution de 7 millions de dollars, jeudi à New York.

L'ex-président de la Fédération vénézuélienne et ancien vice-président de la Confédération sud-américaine (Conmebol), âgé de 69 ans, avait été arrêté à Zurich (Suisse) le 27 mai 2015 et a été extradé lundi vers les Etats-Unis. Il a plaidé non coupable mardi devant un juge new-yorkais, mais avait dans un premier temps été maintenu en détention.

Jeudi, le même juge du tribunal de Brooklyn a accepté la demande de libération présentée par son avocat David Goldstein.

Il devra toutefois rester dans la région de New York, ou en Floride (sud-est), et portera un bracelet électronique. Il résidera dans une résidence surveillée 24 heures sur 24 par des caméras. Il a également dû remettre ses passeports aux autorités américaines.

Rafael Esquivel est soupçonné d'avoir accepté des pots-de-vin pour des montants de plusieurs millions de dollars dans le cadre de l'attribution des droits de marketing de la Copa America.

Une quarantaine d'anciens dirigeants du football sont dans le viseur de la justice américaine pour des soupçons de corruption. Jusqu'à présent, 13 personnes ont plaidé coupable dans ce dossier et coopèrent avec les procureurs américains en échange de possibles réductions de peine, 27 autres attendent leur procès.

mar/bdx/mam